DSC00315.JPG

MAROC 2050,
UNE VISION ARTISTIQUE DU FUTUR

 

Au vu des évènements qui ont marqué cette dernière décennie ; guerres, fausses révolutions, bouleversement planétaire, réchauffement climatique ; et tout dernièrement la pandémie fatale du corona virus, les pensées de beaucoup d’entre nous à l’échelle globale, sont hantés par le futur. De quoi sera-t-il fait ? Serons-nous tous décimés par cette pandémie et les autres qui la suivront ou au contraire l’humanité parviendra à se relever ? Sombrerons-nous dans un monde totalitariste et dictatorial où toutes nos libertés seront bafouées, comme c’est déjà le cas dans certains pays ? ou au contraire, le futur sera bâti sur des bases plus justes et plus nobles ?

 

Mais quand-est-il du Maroc ? De quelles façons, sous quel angle et avec quelle optique la jeunesse marocaine envisage-t-elle le futur de sa nation ? Sera-t-il fait de paix et de progrès ou de crises économiques et diplomatiques incessantes ?

Image de Edgar Moran
 
Image de Dimitar Belchev

Chercher la réponse à ces questions revient à sonder l’esprit d’une génération de marocains et c’est précisément ce Bayt Al Fenn entend réaliser à travers le choix de cette thématique. Ainsi, pour cette 1ère édition, Bayt Al Fenn invite les artistes en résidence à présenter leur vision du Maroc de 2050 à travers une œuvre unique et personnelle et une œuvre collective fruit d’un travail d’échange et de collaboration. 

 

Ainsi à travers les œuvres individuelles, on obtiendra la vision unique de l’artiste qu’elle soit utopique, optimiste, pessimiste ou défaitiste. Mais à travers l’œuvre collective, nous verrons comment plusieurs visions qui s’opposent peuvent s’accommoder pour créer un tout, comme le ferait une société. C’est d’ailleurs là que nous retrouverons cette vision authentique du Maroc de 2050.

Image de Sina Eggülf
 

LES ENCADRANTS

Khalid Moukdar

Fondateur du groupe de musique "Haoussa", K.Moukdar est auteur-compositeur chanteur, slameur et chercheur en histoire et en oralité.

Sa spécialité est de décortiquer la société, diagnostiquer les impuretés et mastiquer les mots pour en éliminer les maux.

  • Noir Icône Instagram
PICTURES-3_edited.png

Sophia Ayat

Architecte d'intérieur diplômée du Collège InterDec au Canada et titulaire d'un master en Design du Florence Institute of Design International en Italie (FIDI). S.Ayat est actuellement Professeur de Design, d'histoire de l'art et de Fabrication de mobilier au sein d'une institution de formation professionnelle au Maroc (Rabat et Casablanca) qui forme des techniciens spécialisés en Design d'intérieur.

  • Noir Icône Instagram
DSC00645_edited.jpg
FAR-1ST-PAGE-POST_edited_edited.png